Appel à projet – Genre et Inclusion Sociale

Helvetas

Appel à projet – GENRE ET INCLUSION SOCIALE

Le projet « enfants et jeunes sur les routes migratoires de l’Afrique du Nord et de l’Ouest » est financé par la confédération Suisse, représentée par le Département fédéral des affaires étrangères agissant par l’intermédiaire de la Direction du Développement et de la Coopération (DDC).

L’objectif principal du projet est d’appuyer les pays en Afrique de l’Ouest et du Nord afin de disposer et appliquer un cadre normatif et des capacités organisationnelles nationales et transnationales pour assurer au Enfants et Jeunes en mobilité (EJM) la protection, l’accès à l’éducation et à la création d’opportunités pour une vie digne.

  • Effet 1: Bénéficiaires

Les enfants et les jeunes en mobilité sont mieux protégés et ont accès à une éducation de qualité ; ils disposent des compétences et des capacités qui leur permettent d’améliorer leurs chances et opportunités pour une vie en dignité

  • Effet 2: Organisations

Les systèmes et organisations nationaux sont renforcés pour offrir une meilleure protection, éducation et intégration socioéconomique aux enfants et aux jeunes en mobilité

  • Effet 3: Politiques

Les lois et les stratégies nationales sont inclusives et sont basées sur les droits de l’enfant ; elles tiennent compte des besoins des enfants et des jeunes en mobilité à travers des protocoles de prise en charge personnalisés

  • Effet 4: Profile suisse

La Suisse se profile en matière des droits des enfants et des jeunes en mobilité et promeut ces droits auprès des Etats, instances de coordination et de gouvernance et des organisations partenaires

L’approche de mise en œuvre du projet obéit à des thèmes transversaux, dont le Genre et l’Inclusion Sociale (GIS).

C’est pour répondre à ce besoin que plusieurs initiatives ont été réalisées dont une analyse genre et diversité dans les deux zones d’intervention du projet.

Le projet Enfants et Jeunes sur les Routes Migratoires en Afrique du Nord et de l’Ouest veille à assurer l’équité de genre à travers un accès des filles et des garçons, des jeunes femmes et des jeunes

Ce fonds donne la priorité aux « actions positives », réservées aux demandes d’initiatives et d’associations dirigées par et/ou bénéficiant directement aux filles, aux femmes et aux personnes/groupes particulièrement vulnérables et permettra de :

  • Appuyer des initiatives spécifiques pour et/ou par des filles, des jeunes femmes et des groupes marginalisés, afin de réduire les inégalités par rapport à l’accès aux services et aux décisions et d’augmenter leur capacité de participer ;
  • Appuyer un changement progressif des comportements pour l’égalité au sein des jeunes, des jeunes femmes, mais également des aînés, des jeunes hommes et des institutions et services ;
  • Appuyer l’émergence d’un leadership de jeunes et de jeunes femmes ;
  • Faire avancer la connaissance sur l’intersectionnalité relative à la mobilité des enfants et jeunes et la diversité en Afrique de l’Ouest et du Nord afin de donner des orientations pour l’adaptation et le plaidoyer ;
  • Accompagner des initiatives de plaidoyer pour des systèmes plus inclusifs;
  • Mettre en œuvre des activités de sensibilisation et formation des équipes et partenaires sur le genre et la diversité et sa mise en œuvre ;
  • Prendre en charge des initiatives spécifiques pour promouvoir l’autonomisation des femmes et des groupes marginalisés.

Contexte de l’intervention du fond GIS en Tunisie

Comme reflété dans l’analyse Genre, Inclusion et Diversité, plusieurs groupes de personnes au sein des populations en mobilité notamment les enfants et jeunes rencontrent des difficultés aggravées du fait de leurs besoins spécifiques ayant comme conséquence direct un processus de prise en charge inadapté ou incomplet. Ces besoins sont soit méconnus, mal compris ou nécessitant des moyens d’investissements élevés en comparaison avec les capacités des acteurs de prise en charge.

Face à ces défis, le projet EJM en Tunisie a décidé de s’investir sur un socle d’étapes clés de la prise en charge de ces personnes aux besoins spécifiques : L’évaluation, le référencement et l’accompagnement.

Les besoins des EJM particulièrement vulnérables sont mieux identifiés, leur permettant ainsi de mieux orienter les personnes vers les services les plus adaptés à leurs situations spécifiques rencontrées, grâce à des méthodes d’évaluation, des mécanismes de référencement et d’accompagnement sensibles aux spécificités de la cible. Il faut souligner que des efforts importants reste à être déployés pour que les circuits de référencement existants prennent en considération les besoins des EJM particulièrement vulnérables.

Les cibles visées par cette intervention sont réparties selon les deux thématiques suivantes :

  • Santé mentale et soutien psychosocial (SMSPS) ; Enfants et jeunes en mobilité et grande vulnérabilité (tunisiens candidats au départs, retournés, en mobilité interne et migrants, demandeurs d’asile et réfugiés) ayant des troubles comportements et/ou mentaux (liste non exhaustive de potentiels cibles : usagers de drogues en état d’addiction marginalisé et précarisés, enfants et jeunes ayant subies des traumatismes psychologies, etc…)
  • Famille en monoparentalité : Jeunes filles, garçons, femmes, hommes migrant(e)s, demandeurs d’asile, réfugiés, tunisiens en mobilité interne, seul(e)s avec enfants à charge

Objectif de l’intervention :

En Tunisie, l’objectif du fonds sera d’accompagner les acteurs vers une meilleure appropriation des pratiques de prise en charge ainsi que des mécanismes d’évaluation et de référencement des EJM particulièrement vulnérables lié à la santé mentale et la monoparentalité dans les domaines de la protection et/ou de l’éducation et/ou de manière transversale

Logique d’intervention :

Ci-dessous une liste non exhaustive des typologies d’interventions suggéré et de l’orientation stratégique souhaité :

  1. Domaines d’intervention : PROTECTION

Objectif spécifique : L’amélioration de l’évaluation du référencement et de la prise en charge des EJM notamment des cas de violences (VBG, physiques/sexuelles..).

Résultats attendus : Les acteurs du circuit de référencement adoptent des pratiques d’évaluation et/ou de prise en charge innovante et adaptée aux défis des EJM particulièrement vulnérables liés aux thématiques SMSPS et Monoparentalité.

Exemples d’interventions :

  • Accompagnement des acteurs juridiques et de prise en charge vers la compréhension des besoins spécifiques.
  • Sensibilisation, formation des acteurs aux outils d’évaluation et de prise en charge adapté.
  • Développement d’approche communautaire pour la prise en charge des cas.

2. Domaines d’intervention : EDUCATION

Objectif spécifique : L’accompagnement vers une offre d’apprentissage inclusive dans les systèmes éducatif et de formation (formel/informel).

Résultats attendus : Les EJM particulièrement vulnérables liés aux thématiques SMSPS et Monoparentalité ont un meilleur accès à des offres d’apprentissage adaptés à leurs spécificités.

Exemples d’interventions :

  • Développement d’outils spécifiques/clés en main pour l’appui aux acteurs d’accompagnement éducatif en matière d’identification de cas et de référencement.
  • Etablissement de groupes de lanceurs d’alerte communautaire / professionnel.
  • Développement de groupes d’apprentissage communautaire.

3. Domaines d’intervention : TRANSVERSALE

Objectif spécifique : Accompagner les acteurs de prise en charge et de référencement vers des politiques incluant les enjeux de Genre, Inclusion Sociale.

Résultats attendus : Les acteurs sont engagés dans l’intégration du genre, de l’inclusion et de la mobilité dans leurs stratégies, budgets et planifications.

Exemples d’interventions :

  • Accompagnement des directeurs d’établissements (scolaire, centres d’hébergement etc )vers l’amélioration des règlements intérieurs et autres documents en faveur d’une meilleure inclusion des EJM à besoin spécifique.
  • Cette liste d’exemples est non exhaustive, d’autres types d’intervention peuvent être suggéré.

Zone d’intervention :

Les zones d’interventions déterminés pour cet appel sont le Grand Tunis et le gouvernorat de Médenine.

Budget de l’intervention :

Chaque thématique possède un budget maximum tel que défini ci-dessous :

  • SMSPS : 10 000 CHF
  • Famille monoparentale : 10 000 CHF

Durée de l’intervention :

Le présent Appel à candidature nationale permettra la sélection d’un partenaire local ayant des expertises en GIS pour la réalisation des initiatives pertinentes pendant la période de 1er avril au 31 octobre 2024 (6 mois d’activités maximum).

Critères d’éligibilité :

Les initiatives spécifiques financées par le fonds GIS devront répondre aux critères ci-dessous :

  • Répondre à une problématique liée au genre et à la diversité (référence aux priorités identifiées sur la base des analyses du projet) ;
  • Avoir des impacts sur les activités du projet ;
  • Avoir des impacts sur les bénéficiaires directs et indirects du projet ;
  • Impliquer les acteurs clés dans les zones d’intervention ;
  • Être localisées dans les zones d’intervention du projet ;
  • Être sensibles aux conflits (après identification des risques et élaboration de plan de mitigation).
  • Etre une organisation locale de la société civile tunisienne

How to apply

Les organisations locales désireuses peuvent fournir une offre (technique et financière/budget) en remplissant et soumettant le formulaire de demande ci-dessous avant le 1er avril 2024.

Les dossiers de candidature doivent être envoyés par courrier électronique à l’adresse suivante**: [email protected]**

La date de clôture de la réception des candidatures est fixée au 1er avril 2024 à 10h00 (Heure de Tunis).

Formulaire de demande à compléter et soumettre

1. Fiche d’identité de l’initiative

  • Titre de l’Initiative
  • Nom et type de l’organisation
  • Thématique visée (SMSPS ou monoparentalité)
  • Secteurs d’intervention (protection, éducation, transervsale)
  • Objectif général
  • Objectifs Spécifiques
  • Principales activités
  • Pays et zones d’intervention
  • Bénéficiaires (désagrégés par nombre, sexe et âge)
  • Acteurs parties prenantes
  • Durée (avec date de début et de fin)
  • Budget total
  • Organisation du consortium lead dans le pays/zone d’intervention

2. Pertinence de l’initiative

Veuillez remplir de façon claire et concise les différentes sections ci-dessous :

  1. Contexte et problématique par rapport au genre et à l’inclusion sociale : identification des cibles précisés dans l’appel et de leurs facteurs de diversité menant à l’exclusion et définition de leur impact en termes de risques, opportunités, besoins et capacités spécifiques.
  2. Impacts de l’initiative sur les activités du projet (voir contexte et objectif du projet)
  3. Impacts sur les bénéficiaires directs et indirects du projet ;
  4. Acteurs clés impliqués et rôles (logique systémique)
  5. Tableau des risques identifiés et des activités de remédiation (ci-dessous).

3. Gestion de risques

Veuilllez remplir les éléments ci-dessous :

  • Risques identifiés (pour les populations, pour le personnel, pour les organisations)
  • Mesures de mitigation
  • Risque résiduel (faible/élevé)

4. Conformité aux standards relatifs au genre et à l’inclusion sociale

A) Dans le cadre de cet appel visant des cibles particulièrement vulnérables**, il est demandé que l’organisation soumissionnaire partage leur document de Code de conduite et/ou politique de sauvegarde (Exploitation, Abus et Harcèlement sexuel). En l’absence de ces documents, veuillez expliquer comment le code de conduite et/ou la politique de sauvegarde seront élaborés pendant la mise en œuvre en tant qu’activité à part entière.**

B) Veuillez expliquer de façon claire et concise comment l’initiative prend en compte les principes et standards suivants et si valable, partager les documents correspondants (Ces descriptifs sont impératifs dans le cadre de l’éligibilité de la proposition) :

  1. Principe Do no harm, sensibilité aux conflits et approche systémique
  2. Inclusion des groupes marginalisés et exclus (analyse de genre et diversité, inclusion, autonomisation et participation des groupes marginalisés et exclus)
  3. Sensibilité à la culture locale et respect des droits de l’homme
  4. Respect des besoins et opinions des femmes et des hommes
  5. Partenariats fondés sur des valeurs communes à la mobilité et la migration

5. Cadre logique

Veuillez annexer à la demande un cadre logique incluant des indicateurs (désagrégés par sexe et âge et tout autre facteur de diversité pertinent).

6. Chronogramme

Veuillez annexer à la demande un chronogramme des activités (détaillée par mois)

7. Budget détaillé

Veuillez proposer un budget détaillé.

Evaluation préliminaire de la proposition

L’évaluation préliminaire technique sera faite sur la base des critères suivants :

Les critères d’éligibilité (indiqués dans le point 1.c)

La conformité aux standards relatifs au genre et à l’inclusion sociale, en se basant sur les principes d’égalité et d’équité des sexes, la participation de tous à la prise de décision, la transversalité de la question du genre entre autres ;

La qualité (pertinence, cadre logique) et la faisabilité de la proposition (budget et chronogramme). Les besoins prioritaires de la population touchée par une ou des inégalités sont recensés au moyen d’une évaluation systématique du contexte, des risques pour une vie digne et de la capacité des personnes concernées et des autorités compétentes à y faire face.

La capacité de gestion des fonds de cette organisation et le niveau d’appui nécessaire de la part de l’équipe pays.

La gestion de risques : évaluation des risques liés à l’initiative (pour les populations, pour le personnel, pour les organisations) et un plan de mitigation (y compris gestion de conflits).

Les analyses genre et diversité disponibles des diverses zones d’intervention.